Français

RAJ - Conférence de la sociologue Fatma Oussedik sur les événements de Ghardaïa “À qui profite le foyer de tension au M’zab ?”

La crise du M’zab donne un éclairage sur “l’état du tissu social”, ainsi que sur “la question de l’état” et des “manipulations diverses (qui) a fragilisé le pays”. Ce point de vue a été exposé par la sociologue Fatma Oussedik, lors d’une conférence-débat organisée à Alger, dans la soirée du samedi 19 juillet, par le Rassemblement actions jeunesse (Raj).

Entre le drame des Subsahariens et l’espoir des Syriens

 Fuyant les conflits qui minent leur pays, des milliers de migrants subsahariens et, à un degré moindre, syriens, arpentent les rues des grandes villes algériennes à la recherche pour certains d’un travail, d’autres d’une aumône.
Accompagnés souvent de leurs enfants, ils refusent d’être «parqués» dans des centres de prise en charge mis à leur disposition et gérés par l’Etat. Durant ce Ramadhan, leur présence dans les marchés et sur les places publiques est plus visible, notamment en ce qui concerne les Subsahariens, souvent accompagnés d’enfants en bas âge.

Une petite fille syrienne risque de mourir à cause de la guerre froide algéro-marocaine

 Elle s’appelle Afinate. Elle est une petite fille syrienne qui a fui son pays en proie à la guerre et aux violences. Elle pensait trouver refuge et paix avec sa famille au Maghreb. Mais, à son grand dam, elle se retrouve confrontée à une autre guerre, beaucoup plus sournoise et froide celle-là, qui risque de lui ôter la vie.

Pages