Français

EGYPTE : Éradication de la contestation dans l’Égypte post-Moubarak : La société civile confrontée à de nouvelles lois répressives

La semaine dernière, dans le sillage des tensions politiques croissantes et de la violence urbaine qui secouent le pays, le ministère égyptien de la justice a annoncé la soumission au gouvernement pour examen et approbation d’un nouveau projet de Loi relative aux Associations civiles et aux Fondations et d’un autre sur les manifestations.

Egypte : malgré des hauts et des bas, la révolution continue

Un début prometteur

Dans la foulée de la révolution tunisienne, la révolution égyptienne commence le 25 janvier 2011 par des manifestations initiées par deux groupes jeunes : celui du 6 avril et celui de la page Facebook "nous sommes tous des Khaled Saïd", en référence au jeune qui avait été tué sous la torture par la police en juin 2010.

Appel pour l’organisation d’une Assemblée des Mouvements de Migrants et des associations de solidarité lors du FSM 2013

FR - Appel pour organisation Assemblée des Mouvements de Migrants et des associations de solidarité au FSM 2013.pdf

Le « droit à quitter son propre pays » reconnu par la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 est de plus en plus remis en cause par l’ensemble des Etas-Nations. Les contrôles migratoires sur ceux qui cherchaient à fuir leur pays ont atteint aujourd’hui un haut degré de raffinement technologique et de cruauté : les migrants sont refoulés, renfermés dans des camps, et d’autres disparaissent avant même d’arriver dans des pays qui les rejettent en tant qu’« indésirables ».

Référendum : les femmes du Caire ne se laissent pas faire

Comme les premiers résultats officieux semblent le confirmer (54 à 57 % en faveur du oui), ce sont les électeurs du Caire qui ont voté le plus massivement contre le projet de Constitution présenté par le président islamiste Mohamed Morsi . L'opposition aux Frères musulmans semble être un phénomène urbain, chrétien, jeune... et féminin. Les femmes se sont mobilisées massivement dans la capitale égyptienne, lors du premier tour de scrutin, samedi 15 décembre, qui avait lieu dans une dizaine de gouvernorats regroupant un peu plus de la moitié des 51 millions d'électeurs inscrits.

Pages