Droits de la femme

La Tunisie a approuvé lundi l'égalité "sans discrimination" des "citoyens et citoyennes" dans sa future Constitution, un texte unique dans le monde arabe qui s'ajoute à d'autres concessions des islamistes sous la pression de la société civile et de l'opposition.

"Tous les citoyens et les citoyennes ont les mêmes droits et les mêmes devoirs. Ils sont égaux devant la loi sans discrimination aucune", dispose l'article 20 du projet de Constitution adopté par 159 voix sur 169 votants.

Il y eut, début des années quatre-vingt, une créativité féminine nommée « Journal 8 Mars » : dans mon souvenir ce temps là, tu m’apparais singulière, ma chère Zhour Alaoui Mdaghri, comme l’est toujours le temps de la naissance d’une idée rebelle, d’un mouvement nouveau, porteur d’une vision pour le combat des femmes marocaines.

Le Comité National de Soutien aux Victimes de Viol et d'Agressions Sexuelles organise une journée ouverte au grand public dimanche 8 Décembre 2013 à l’Espace culturel qui se situe face à la mosquée Badr à Rabat Agdal (avenue fal ould Omeir). Et ce, à l’occasion des « 16 jours internationaux de lutte contre les violences faites aux femmes. Cette journée de sensibilisation à la lutte contre toute forme de violence à l’encontre des femmes et des filles implique différentes associations de Droits humains oeuvrant pour la dignité de la femme. Les travaux débuteront à 10h et s ‘achèveront à 16Heures.
A cet effet, nous invitons toutes les forces vives oeuvrant pour les Droits Humains, les droits de la femme et de l’enfant, ainsi que tous les citoyens, hommes, femmes et enfants à participer à cet événement .

Les associations féministes, les associations membres du Collectif « Printemps de la Dignité » et les réseaux nationaux des centres d’écoute réunis à Casablanca, le 06 novembre 2013, ont examiné le projet de loi 103.13 sur la « Lutte contre la violence faite aux femmes » élaboré par le Ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et du Développement Social et qui sera présenté devant le Conseil de Gouvernement, ce jeudi 07 novembre 2013.Tout en enregistrant, positivement, la « libération » de ce projet, après une très longue attente, les associations protestent contre son évacuation du contenu qu’il était censé avoir, et dénoncent :

PROGRAMMES EN COURS

Forum social mondial 2013

Partenaires

FMAS
Al Shehab Foundation for Comprehensive Development (Egypt)
DSC (Egypt)
Teacher Creativity Center (Palestine)
Oxfam Novib (Pays-Bas)
Alternatives International
New Women Foundation (Egypt)
Popular Art Center (Palestine)
Alternative Initiative Network (Liban)
Ecumenical Popular Education Program (Liban)