Médias

Le Fonds Aswatona pour le développement des médias, une initiative de financement régionale et multi-partenaire de 1.5m Euro pour le renforcement du secteur des médias indépendants dans les pays du Maghreb et du Machrek, a été lancé le 5 juin.

Ce projet fait partie du programme de l'Union européene « Media et Culture pour le développement dans le Sud de la Méditerranée » qui entend en particulier renforcer le rôle des médias et de la culture en tant que vecteurs de la démocratisation et du développement économique et social dans les sociétés du Sud de la Méditerranée.

Son but est de favoriser le pluralisme des médias, l’expression de l’opinion publique et la participation de la société civile dans les médias ainsi que renforcer, à travers les médias associatifs communautaires, de la participation des femmes, des jeunes, des communautés rurales et éloignées, et des groupes marginalisés.

La Coalition civile pour la défense de la liberté d'expression met en garde contre les tentatives d'obstruction au travail de la Haute Autorité indépendante de la communication audiovisuelle

La Coalition civile pour la défense de la liberté d'expression met en garde contre la gravité des actions entreprises par certains groupes de pression et d’intérêts, visant à entraver le travail de la Haute Autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA), et à l'empêcher de s'acquitter de son devoir de réguler le paysage médiatique, selon les dispositions de la loi et les normes et standards en vigueur dans les pays démocratiques.

«La radio, qui est le media le plus largement partagé dans le monde, offre très souvent un espace de réflexion et de partage», a affirmé André Azoulay, conseiller de S.M. le Roi et président de la Fondation euro-méditerranéenne Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures.
«Plus que jamais, la radio, qui est le media le plus largement partagé dans le monde, le plus influent, ouvert, pluriel et qui fait de l'actualité chaude, offre très souvent un espace de réflexion et de partage», a souligné Azoulay, à l'occasion de la célébration, jeudi, au siège de l'Unesco à Paris de la Journée mondiale de la radio (13 février).

Le président de la commission « justice, législation et droits de l’homme » de la chambre des conseillers a le plaisir de vous inviter à participer et intervenir dans la journée d’étude sur « les radios associatives – communautaires » que la commission organise en partenariat avec le Forum des Alternatives Maroc (FMAS), et ce le 10 février 2014 au siège de la chambre des conseillers, à partir de 9h30.

PROGRAMMES EN COURS

Forum social mondial 2013

Partenaires

FMAS
Al Shehab Foundation for Comprehensive Development (Egypt)
DSC (Egypt)
Teacher Creativity Center (Palestine)
Oxfam Novib (Pays-Bas)
Alternatives International
New Women Foundation (Egypt)
Popular Art Center (Palestine)
Alternative Initiative Network (Liban)
Ecumenical Popular Education Program (Liban)