Droits des migrants

1. Les membres de la C.A.I.T. réunis à Genève les samedi 5 et 6 avril 2014, après avoir été informé du contenu de la rencontre entre Monsieur le Ministre des affaires sociales Ahmed Ammar Younbai en charge de l’immigration et une délégation comprenant des membres du C.A.I.T. le 18 mars 2014 prennent acte de la volonté du gouvernement de renouer le dialogue avec les associations démocratiques de l’immigration sur les questions concernant les immigrés et les Tunisiennes et Tunisiens vivant à l’Etranger et principalement la question de la création du haut conseil de l’immigration.

Sous le cri « Nos enfants où sont-ils ? » la 3 ème édition du Forum migrants Maghreb-Machrek a été inaugurée les 18, 19 et 20 avril 2014 à Monastir.
Ce cri résume à lui seul la détresse des familles face à l’un des grands drames des temps modernes, celui de la disparition de milliers de jeunes dans la méditerranée et dans le désert. La méditerranée berceau de la civilisation mondiale s’est transformée en plein 21 ème siècle et sous nos yeux en un gigantesque cimetière marin. Cette hémorragie humaine n’est pas le fait du hasard. Elle est la résultante des politiques migratoires menées par l’Europe avec la complicité des Etats et des gouvernements du sud de la méditerranée. Une politique sécuritaire inhumaine qui a érigé des murs visibles et invisibles au lieu de construire des ponts entre les peuples des deux rives de la méditerranée.

GENÈVE, 21 mars (HCR) – Selon un rapport statistique du HCR publié aujourd'hui, les 44 pays industrialisés observent une hausse significative du nombre des demandes d'asile déposées durant l'année 2013. Cette hausse est principalement alimentée par la crise en Syrie.

Selon le rapport statistique du HCR sur les Niveaux et tendances de l'asile en 2013 dans les pays industrialisés, quelque 612 700 individus ont déposé, l'année dernière, une demande d'asile en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et dans la région du Pacifique. C'est le nombre le plus élevé depuis 2001.

Partant de tout ce qu’elle a accumulé dans le domaine de la migration, depuis le lancement de ses activités fin 2005 à partir de la ville de Oujda, capitale du l’Oriental marocain et carrefour des migrations, l'Association Beni Znassen pour la Culture, le Développement et la Solidarité (ABCDS) soumet au débat public son mémorandum afin de poser les jalons pour la formulation réfléchie d’une politique migratoire et d'asile humaniste et juste ainsi que la mise sur pied d’une approche nationale stratégique, participative et intégrée.

PROGRAMMES EN COURS

Forum social mondial 2013

Partenaires

FMAS
Al Shehab Foundation for Comprehensive Development (Egypt)
DSC (Egypt)
Teacher Creativity Center (Palestine)
Oxfam Novib (Pays-Bas)
Alternatives International
New Women Foundation (Egypt)
Popular Art Center (Palestine)
Alternative Initiative Network (Liban)
Ecumenical Popular Education Program (Liban)