Droits de l'enfant

Suite à l'homicide commis à Agadir contre Fatima "petite bonne" issue de la région d'Ouneine, province de Taroudant plusieurs réactions et mesures ont été prise pour dénoncer ce drame, mobiliser les citoyens pour contribuer aux efforts de lutte contre cette problématique et aussi rappeler les actions réalisées dans ce cadre par le collectif LCTE.

Rabat, 28 mars 2013. Suite à la mort d’une petite fille domestique à Agadir, l’UNICEF rappelle sa forte condamnation du travail des enfants et appelle au respect et à la protection des droits des enfants, ainsi qu’à une large mobilisation pour mettre un terme au phénomène des « petites bonnes ».

Conscients de l'importance et de l'ampleur de la problématique de l’abandon des enfants dans notre pays, estimé à 24 enfants par jour dont 38% de manière illégale, et des sérieux risques de mort et d’exploitation de ces enfants, 14 associations marocaines se sont assignées la mission de protéger ces enfants et de promouvoir leurs droits, dans le cadre du « Collectif associatif pour le droit de l’enfant à la protection familiale » créé en février 2013, par :

Malgré la réalité sociale que représentent « la mère célibataire et son enfant », de larges franges de notre société, bloquée par des tabous, continuent à occulter jusqu’à leur existence.

En 2009, 27.200 femmes ont accouché d’un bébé hors mariage. Celles qui ont décidé de garder et de protéger « seules » leur enfant, subissent exclusion et violences au moment où « le père biologique » n’assume aucunement ses responsabilités.

PROGRAMMES EN COURS

Forum social mondial 2013

Partenaires

FMAS
Al Shehab Foundation for Comprehensive Development (Egypt)
DSC (Egypt)
Teacher Creativity Center (Palestine)
Oxfam Novib (Pays-Bas)
Alternatives International
New Women Foundation (Egypt)
Popular Art Center (Palestine)
Alternative Initiative Network (Liban)
Ecumenical Popular Education Program (Liban)