Médias

Ahmed Benchemsi, directeur du magazine marocain TelQuel, est inquiet et cela se lit. "Le refus forcené de la dissidence, aussi insignifiante soit-elle, est un indicateur de dérive autocratique, un de plus, écrit-il dans son édito du 12 juin. C'est ainsi que cela a commencé en Tunisie, avant que cela ne tourne à la dictature grossière. Est-ce, à terme, le destin du Maroc ? Dieu tout puissant, donnez-nous des raisons de ne pas y croire." Ainsi exprimée, cette inquiétude est nourrie par la violente campagne dont fait actuellement l'objet l'Association marocaine des droits de l'homme (AMDH), et par de nouveaux procès contre des journalistes.

Le 22 juin, la cour d'appel d'Abu Dhabi a rééxaminé la plainte déposée par la compagnie des médias d'Abu Dhabi contre le magazine Hetta et confirmé la suspension du journal pour un mois, ainsi que la condamnation du rédacteur en chef Ahmed Mohammed bin Gharib à payer 20000 dirhams (3 755 euros) d'amende et 10000 dirhams (1 877 euros) de dommages et intérêts.

Munir Baqir al Jessas, défenseur saoudien des droits humains et des
droits des musulmans chiites, est détenu depuis novembre 2009, peut-être
pour avoir critiqué l'attitude des autorités à l'égard de la communauté
chiite en Arabie saoudite. Plus de sept mois se sont écoulés depuis son
incarcération, mais il n'a toujours pas été inculpé d'une quelconque
infraction ni jugé.

Reporters sans frontières est consternée par la décision des autorités syriennes de poursuivre le journaliste Ali Al-Abdallah pour "publication de fausses informations dans le but de porter atteinte à l'Etat", alors même qu'il devait être libéré le 16 juin 2010, au terme d'une peine de deux ans et demi de prison. Ces nouvelles poursuites font suite à la publication sur Internet, fin 2009, d'un article dans lequel le journaliste critiquait le système religieux iranien, et les relations entre la Syrie et la République islamique d'Iran. Sur la base de ces nouvelles accusations, Ali Al-Abdallah a été maintenu en détention.

PROGRAMMES EN COURS

Forum social mondial 2013

Partenaires

FMAS
Al Shehab Foundation for Comprehensive Development (Egypt)
DSC (Egypt)
Teacher Creativity Center (Palestine)
Oxfam Novib (Pays-Bas)
Alternatives International
New Women Foundation (Egypt)
Popular Art Center (Palestine)
Alternative Initiative Network (Liban)
Ecumenical Popular Education Program (Liban)