Undefined

Appel à soumissions d’articles courts pour la publication de l’Assemblée des médias alternatif

‏Nous avons l’intention de produire une prépublication pour l’Assemblée des médias alternatifs (et, également, de publier les textes dans notre site Tumblr). Son objectif est de permettre aux gens de mieux saisir certaines des idées, expériences et enjeux qui se posent sur divers thèmes (et peut-être aussi des résumés de projets?) sur lesquels va porter l’Assemblée.

Nous cherchons des textes comportant de 300 à 350 mots.

Rapport sur la liberté de la presse au Maroc 2013-2014

La presse est l'un des piliers de la liberté d'opinion et d'expression. Elle constitue également un créneau essentiel permettant de garantir le droit d'accès à l'information. En plus de sa fonction informative, elle contribue à mobiliser l'opinion publique afin de pouvoir assimiler et évaluer les politiques publiques, ainsi que d’évaluer l’action des décideurs.

Afin que la presse puisse s'acquitter de manière adéquate de cette mission, il importe de créer un environnement propice pour le travail des journalistes et les organes de presse sur plusieurs niveaux, dont le cadre juridique, la protection et les garanties politiques et économiques.

DEUX ANS DE PRISON POUR LA DIFFUSION D’UNE VIDÉO DE POLICIERS “VOLEURS”

Le 10 juin 2014, le tribunal de Ghardaïa (600 km au sud d’Alger) a condamné un citoyen à deux ans de prison ferme et une amende de 100 000 DA (environ 930 euros) pour “publication de photos et de vidéos qui touchent à l’intérêt national”. Youcef, 47 ans, est accusé d’avoir publié des vidéos, dont il affirme ne pas être l’auteur, montrant des policiers en train de commettre un vol fin novembre au cours des violences qui ont secoué la ville pendant deux jours.

lancement du Fonds Aswatona pour le développement des médias

Le Fonds Aswatona pour le développement des médias, une initiative de financement régionale et multi-partenaire de 1.5m Euro pour le renforcement du secteur des médias indépendants dans les pays du Maghreb et du Machrek, a été lancé le 5 juin.

Ce projet fait partie du programme de l'Union européene « Media et Culture pour le développement dans le Sud de la Méditerranée » qui entend en particulier renforcer le rôle des médias et de la culture en tant que vecteurs de la démocratisation et du développement économique et social dans les sociétés du Sud de la Méditerranée.

Son but est de favoriser le pluralisme des médias, l’expression de l’opinion publique et la participation de la société civile dans les médias ainsi que renforcer, à travers les médias associatifs communautaires, de la participation des femmes, des jeunes, des communautés rurales et éloignées, et des groupes marginalisés.

Pages