Français

Flottille pour Gaza : les journalistes menacés

A quelques jours du départ de la Flottille de la Liberté II, le gouvernement israélien a menacé les journalistes qui embarquent de se voir confisquer leur matériel professionnel et d'être frappés d'interdiction du territoire israélien pour dix ans. Devant la pression internationale, le gouvernement israélien a reconsidéré sa décision.

Les organes de propagande israéliens mentent : le bateau français pour Gaza est sur le départ

Le bateau français fait partie de la Flottille II, et comme les autres bateaux de cette flottille, il accostera à Gaza à la fin du mois !

Le Ynet, organe de propagande israélien, fabule. À la date du 15 juin au soir, il annonce en haut de sa page qu'il n'y aura plus de bateau français pour Gaza et ce, dit-il, grâce à la pression exercée par la « communauté » juive de France, qui a envoyé plus de 500 lettres aux députés et a contacté les agences d'assurance.

"Forte menace légale sur les entreprises qui aident la flottille"

Le Shurat HaDin (Israel Law Center) est une organisation israélienne de défense, fondée le droit civil, qui lutte contre les organisations terroristes internationales en leur intentant des procès en litige dans des tribunaux du monde entier. Ils luttent pour défendre les victimes du terrorisme, mais également pour empêcher de nouvelles activités anti-israéliennes.

18 Juin : Tou-te-s à Marseille pour le départ du bateau français vers Gaza !‏

(Départ collectif en train de Paris 70/110 euros, indications pratiques en fin de mail)

  • pour soutenir le bateau français et la flottille internationale qui prendront le large fin juin
  • pour demander à notre gouvernement la protection du bateau français et de la flottille de la liberté II
  • pour exiger la levée immédiate et sans conditions du blocus de la bande de Gaza

Pages