Maroc

Deux familles syriennes (les Aïd), composées chacune des époux et de deux enfants, sont bloquées depuis près de vingt jours dans le no man’s land entre la frontière algérienne (poste Akid-Lotfi) et la frontière marocaine (poste de Zouj-Bghal), selon un communiqué de la Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme (Laddh). “Les autorités algériennes et marocaines se rejettent la balle laissant souffrir ces deux familles en leur refusant l’accès sur leurs territoires respectifs”, dénonce l’organisation, qui estime qu’“aucun argument ni justification ne peuvent être invoqués devant le destin tragique de ces deux familles et cette non-assistance à personne en danger”.

Copenhague, le 28 mai 2014- Le REMDH exprime son inquiétude face au jugement rendu par le tribunal correctionnel d’Aïn Sebaâ de Casablanca, qui condamne onze jeunes activistes du M20F à des peines allant jusqu’à un an de prison ferme suite à leur participation à une manifestation syndicale pacifique.

Le 6 avril dernier, une marche nationale de protestation était organisée à Casablanca pour la défense du pouvoir d’achat, la dignité, la liberté et la justice sociale. La manifestation autorisée par les autorités, était organisée par trois syndicats, la Fédération Démocratique du Travail (FDT), la Confédération Démocratique du Travail (CDT) et l’Union Marocaine pour le Travail (UMT) et soutenue par des organisations telles que le Mouvement du 20 février (M20F), l’Union Nationale des Etudiants du Maroc (UNEM) et l’Association Nationale des Diplômés Chômeurs (ANDCM). Environ dix mille personnes ont participé à cette marche pacifique.

La réunion des ministres de l’Union européenne qui se tiendra le 5 juin 2014 à Luxembourg devrait soutenir l’adoption de mesures plus énergiques pour sauver la vie aux migrants et réfugiés en mer, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Les ministres devraient également veiller à ce que les réfugiés qui fuient la Syrie et les personnes qui tentent d’échapper aux persécutions et aux abus bénéficient d’un meilleur accès à des mesures propices à leur protection en Europe.

L’opération de régularisation exceptionnelle au Maroc, en chiffres*…
22 est le nombre de semaines écoulées depuis le début de l’opération exceptionnelle de régularisation des personnes sans-papiers au Maroc.
84 est le nombre de bureaux des étrangers ouvert sur l’ensemble du territoire national depuis janvier 2014.
7 est le nombre de membres de chaque commission chargée de l’instruction des demandes de régularisation au niveau de 84 bureaux des étrangers.

PROGRAMMES EN COURS

Forum social mondial 2013

Partenaires

FMAS
Al Shehab Foundation for Comprehensive Development (Egypt)
DSC (Egypt)
Teacher Creativity Center (Palestine)
Oxfam Novib (Pays-Bas)
Alternatives International
New Women Foundation (Egypt)
Popular Art Center (Palestine)
Alternative Initiative Network (Liban)
Ecumenical Popular Education Program (Liban)