Français

Un an d’entraves pour la société civile marocaine

        Il y a un an, devant le Parlement marocain, le ministre de l’intérieur, M. Mohamed Hassad a accusé les organisations non gouvernementales de répondre à des agendas étrangers et de nuire par leurs actions à la réputation et à la sécurité du pays. Depuis lors, plusieurs associations marocaines et internationales ont été victimes d’une multiplication d’interdictions, d’entraves administratives, voire d’expulsions de leurs experts étrangers.

 

Mettre une robe n'est pas un crime !

Le Tribunal de première instance d’Inezgane a prononcé le 13 juillet un jugement innocentant totalement Sanaa et Siham, les deux jeunes femmes arrêtées pour leur tenue vestimentaire.

Le procès très attendu des deux « files d’Inezgane » s’était tenu le 6 juillet au Tribunal de première instance d’Inezgane. Le verdict a été rendu le 13 juillet. Il innocente totalement les deux jeunes femmes. Sanaa et Siham avaient été arrêtées en juin, après s’être fait harceler dans le souk d’Inezgane par une foule jugeant leur tenue inappropriée.

conférence de presse en soutien aux deux jeunes filles et ce le lundi 13 juillet 2015 à 14h00 à l’hôtel Idou Anfa à Casablanca

Suite au  procès historique qu’a connu le tribunal de première instance de la ville d’Inezgane, en date du 6 juillet 2015 et auquel Soumaya et Siham ont comparu pour avoir porté des jupes, accusées d’outrage public à la pudeur en vertu de l’article 483 du code pénal et dans le cadre du suivi du procès dont le verdict sera rendu par le tribunal le lundi 13 juillet 2015, la Coalition Printemps de la Dignité entend organiser une conférence de presse en soutien aux deux jeunes filles et ce le lundi 13 juillet 2015 à 14h00 à l’hôtel Idou Anfa à Casablanca. 

Pages