Les disparitions forcées de personnes, commises par des États, constituent une violation inadmissible des droits de l’homme. Les actes constitutifs de disparition forcée de personnes commis par des groupes armés et terroristes constituent également des violations flagrantes des droits de l’homme. Cette pratique ignoble place les gens en dehors de la protection du droit, donc leur fait courir un grand risque de subir des violences physiques et, parfois, d’être victimes d’une exécution barbare. Outre qu’elle cause une inquiétude et une angoisse indicibles aux victimes et aux êtres qui leur sont chers, cette pratique crée un climat général de peur et de terreur dans des sociétés entières.

L’édition 2014 du « Classement mondial de la liberté de la presse » révèle l’impact négatif des conflits sur la liberté de l’information et ses acteurs. Le rang d’un certain nombre de pays est également affecté par une interprétation trop large et abusive du concept de la protection de la sécurité nationale, aux dépens du droit d’informer et d’être informé. Cette dernière tendance constitue une menace croissante au niveau global, dangereuse pour la liberté de l’information jusqu’au cœur des « États de droit ».
La Finlande conserve son rang de meilleur élève, en occupant pour la quatrième année consécutive la première place du classement.

La dernière fois que Rania (son prénom a été modifié) a parlé avec son ami Mohamed Bachir Arab, c’était le 1er novembre 2011. Médecin travaillant dur et militant politique engagé, Mohamed Bachir Arab vivait caché depuis six mois pour essayer d’échapper aux tentacules omniprésents des services de renseignement syriens, qui arrêtent régulièrement des militants pacifiques comme lui.

Le lendemain, les pires craintes de Rania étaient devenues réalité.

L'AMDH considère l’arrestation des camarades OUSSAMA HOUSN et WAFAE CHARAF comme arbitraire, comme atteinte aux engagements du MAROC en matière de lutte contre la torture, un message d’intimidation à tous ceux qui ont été objets de torture et un soutien pour la poursuite de la politique d’impunité; en ce sens le bureau central réclame leur libération et l’abandon de toute poursuite à leur encontre.

« Petite bonne» tuée à El Jadida au Maroc
Une nouvelle victime de la duplicité, de l’ignorance, de la pauvreté
et de l’irrespect des droits de l’enfant. Une « martyre » de
l’exploitation des filles mineures dans le travail domestique.

Tentative d'interdiction du Forum syndical maghrébin : atteinte à la démocratie

A la veille du premier Forum syndical maghrébin qui devait avoir lieu dans la Maison des Syndicats les 14 et 15 Mai à Alger, les autorités algériennes ont ordonné la fermeture de cette salle que le SNAPAP, syndicat autonome, principal organisateur de ce forum, loue pour ses activités depuis des années. Après avoir interdit les rassemblements dans les lieux publics, les autorités algériennes vont encore plus loin cette fois-ci en interdisant les rencontres dans des salles privées.

"Depuis les villages, d'autres sorties à la crise globale sont possibles" 

Les mouvements et organisations sociales mexicaines, on a impulsé activement depuis deux ans le procès du Forum Social Mondial au Mexique, convaincu de l'importance du dialogue, l'échange d'expériences et des voix d'action entre le peuples pour la construction d'alternatives en face aux grandes problèmes communs, nationales et internationales, on convoque à tous les mouvements sociales et organisations de la société civil au monde au :

FORUM SOCIAL MONDIAL THÉMATIQUE 

Est-ce Abdellatif Laabi le militant, est-ce l’écrivain ou les deux à la fois...

Pour l’universitaire 
et chercheur égyptien, plus rien ne sera comme avant :
ce...

En Amérique Latine, on dénombre près de cinquante millions de personnes autochtones appartenant...

Depuis main­te­nant vingt ans, le monde est engouffré dans une série de...

Réunis à Paris à la fin du mois passé, les représentantEs des...

Stop Torture

 Ali Aarrass a été torturé pendant 12 jours par des représentants de l’État, membres de la Direction générale de la surveillance du terri

PROGRAMMES EN COURS

Forum social mondial 2013

Partenaires

FMAS
Al Shehab Foundation for Comprehensive Development (Egypt)
DSC (Egypt)
Teacher Creativity Center (Palestine)
Oxfam Novib (Pays-Bas)
Alternatives International
New Women Foundation (Egypt)
Popular Art Center (Palestine)
Alternative Initiative Network (Liban)
Ecumenical Popular Education Program (Liban)