21 ans après la ratification par notre pays de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, les « petites bonnes » se comptent par dizaines de milliers. Provenant de milieux démunis en zones rurales et périurbaines, ces filles mineures sont condamnées à subir les pires formes d’exploitation et de violences, forcées à subvenir aux besoins de leurs familles, avec la complicité d’intermédiaires indignes et de familles exploiteuses de main d’œuvre corvéable à souhait.

L’association nationale Femmes en Communication, le Réseau Wassila d’aide aux victimes femmes et enfants, avec le concours de l’Institut pour la Diversité Médiatique (MDI) organisent une conférence débat sur le thème : « Les violences sexuelles faites aux femmes»

Des militantes de la cause féminine, des experts juridiques et des médias tenteront de discuter de cet épineux problème en Algérie, de sa couverture médiatique, mais aussi de ce qui a été fait dans ce domaine et ce qui reste à faire pour protéger les victimes et réduire ce phénomène qui est devenu un véritable problème de santé publique dans le monde selon l’organisation mondiale de la santé.

Le Fonds Aswatona pour le développement des médias, une initiative de financement régionale et multi-partenaire de 1.5m Euro pour le renforcement du secteur des médias indépendants dans les pays du Maghreb et du Machrek, a été lancé le 5 juin.

Ce projet fait partie du programme de l'Union européene « Media et Culture pour le développement dans le Sud de la Méditerranée » qui entend en particulier renforcer le rôle des médias et de la culture en tant que vecteurs de la démocratisation et du développement économique et social dans les sociétés du Sud de la Méditerranée.

Son but est de favoriser le pluralisme des médias, l’expression de l’opinion publique et la participation de la société civile dans les médias ainsi que renforcer, à travers les médias associatifs communautaires, de la participation des femmes, des jeunes, des communautés rurales et éloignées, et des groupes marginalisés.

Les forces gouvernementales irakiennes, qui luttent depuis le mois de janvier contre des groupes armés dans la province d'Anbar, dans l’ouest du pays, ont à plusieurs reprises tiré des des obus de mortier et mené d’autres attaques contre l'Hôpital général de Falloujah, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. La récurrence des attaques contre le principal hôpital de Falloujah, ainsi que le recours à des armes à tir direct, semblent clairement indiquer que les forces irakiennes ont pris cet hôpital pour cible, ce qui constituerait une violation grave des lois de la guerre.

Tentative d'interdiction du Forum syndical maghrébin : atteinte à la démocratie

A la veille du premier Forum syndical maghrébin qui devait avoir lieu dans la Maison des Syndicats les 14 et 15 Mai à Alger, les autorités algériennes ont ordonné la fermeture de cette salle que le SNAPAP, syndicat autonome, principal organisateur de ce forum, loue pour ses activités depuis des années. Après avoir interdit les rassemblements dans les lieux publics, les autorités algériennes vont encore plus loin cette fois-ci en interdisant les rencontres dans des salles privées.

"Depuis les villages, d'autres sorties à la crise globale sont possibles" 

Les mouvements et organisations sociales mexicaines, on a impulsé activement depuis deux ans le procès du Forum Social Mondial au Mexique, convaincu de l'importance du dialogue, l'échange d'expériences et des voix d'action entre le peuples pour la construction d'alternatives en face aux grandes problèmes communs, nationales et internationales, on convoque à tous les mouvements sociales et organisations de la société civil au monde au :

FORUM SOCIAL MONDIAL THÉMATIQUE 

Forum social thématique sur les mouvements sociaux et les forums sociaux

BOUZNIKA 5, 6, 7 Mars 2010
Le Forum social mondial : « Dix ans et pas une ride »

Bilan, défis et perspectives pour un autre Maroc, un autre Maghreb, un autre monde possible.
La marche vers Dakar face à la crise systémique du néolibéralisme.

En 2010, une fois de plus, nous, les militantes de la Marche Mondiale des Femmes sur les cinq continents, nous serons en marche. Nous marcherons pour afficher notre persévérance et notre force en tant que collectif de femmes organisé rassemblant des expériences, des cultures politiques et des origines ethniques diverses, tout en ayant une identité et un objectif commun : surmonter l’ordre actuel injuste qui entraine la violence et la pauvreté et construire un monde basé sur la paix, la justice, l’égalité, la liberté et la solidarité.

En Amérique Latine, on dénombre près de cinquante millions de personnes autochtones appartenant...

Depuis main­te­nant vingt ans, le monde est engouffré dans une série de...

Réunis à Paris à la fin du mois passé, les représentantEs des...

Trouver des solutions à la crise financière, réfléchir aux grands...

PROGRAMMES EN COURS

Forum social mondial 2013

Partenaires

FMAS
Al Shehab Foundation for Comprehensive Development (Egypt)
DSC (Egypt)
Teacher Creativity Center (Palestine)
Oxfam Novib (Pays-Bas)
Alternatives International
New Women Foundation (Egypt)
Popular Art Center (Palestine)
Alternative Initiative Network (Liban)
Ecumenical Popular Education Program (Liban)