Le boycott s’organise à travers le monde, afin de protester contre Israël et sa politique d’apartheid et faire pression sur les entreprises étrangères afin qu’elles arrêtent leur collaboration avec cet Etat criminel.

 Quatre mois de prison ferme, c’est la peine qui avait été prononcée contre un militant pro-palestinien le 15 juillet, deux jours après la manifestation de solidarité en faveur du peuple palestinien, en pleine offensive contre Gaza. Le jeune homme, accusé de « rébellion », clame son innocence et a fait appel de la sanction qu’il s’est vu infliger. A la veille de l’audience fixée jeudi 7 août, Saphirnews revient sur une affaire d'un contrôle policier qui a mal tourné, qui révèle un racisme sournois qui n’a rien perdu de sa violence.

Ce document « Questions et réponses » porte sur des questions relatives au droit international humanitaire (les lois de la guerre) qui s’appliquent au conflit entre Israël et le Hamas et d'autres groupes armés palestiniens dans la bande de Gaza, qui a débuté le 7 juillet 2014. Israël a lancé une invasion terrestre de Gaza le 17 juillet. L'objectif de ce document est de fournir des éléments d’analyse aux personnes qui étudient les affrontements, ainsi qu’aux parties au conflit et aux personnes qui ont la capacité de les influencer.

Cette liste a été publiée dans le "Guardian", le "Times", le "Daily Telegraph" et l'"Independant" à l'initiative de l'association Save The Children.
Raghd Massoud, Aseel Mohammad Al-Bakri, Hiba Mustapha Al-Mahmoum... Les noms et les âges de 373 enfants tués à Gaza lors de l'intervention israélienne ont été publiés, mercredi 6 août, sur une pleine page au fond noir achetée par l'ONG britannique Save The Children dans les principaux quotidiens britanniques.


Les droits de l’Homme ont été proclamés au niveau international en 1948 par la Déclaration universelle des droits de l’Homme. En 1966, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté deux pactes concernant les droits de l’Homme : le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) et Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (PIDESC), tous deux entrés en vigueur en 1976. Ces pactes ont donc créé une distinction entre :

Rapport Goldstone

L'Assemblée générale des Nations Unies a adopté jeudi une résolution demandant à Israël et aux Palestiniens d'enquêter sur les accusations de crimes de guerre du rapport Goldstone sur l'offensive de la bande de Gaza.

La crise des crises

À Bruxelles sont réunis plus de cent intellectuels liés à divers réseaux internationaux de recherche altermondialiste, notamment la Fondation Rosa Luxembourg (Berlin), le Trans National Institute (Amsterdam), le Forum mondial des alternatives (Dakar), ainsi que plusieurs autres organismes et instituts.

Le docteur Alaa Shukrallah, président de l’Association for Health and Environmental...

Dans cette analyse relative à l’altermondialisme, les auteurs mettent en é...

Propos recueillis par Guillaume Beaulande.Samir Amin, économiste marxiste franco-é...

Je n’ai pas l’intention, dans cet article, d’examiner avec autant de pr...

Est-ce Abdellatif Laabi le militant, est-ce l’écrivain ou les deux à la fois...

Stop Torture

 Ali Aarrass a été torturé pendant 12 jours par des représentants de l’État, membres de la Direction générale de la surveillance du terri

PROGRAMMES EN COURS

Forum social mondial 2013

Partenaires

FMAS
Al Shehab Foundation for Comprehensive Development (Egypt)
DSC (Egypt)
Teacher Creativity Center (Palestine)
Oxfam Novib (Pays-Bas)
Alternatives International
New Women Foundation (Egypt)
Popular Art Center (Palestine)
Alternative Initiative Network (Liban)
Ecumenical Popular Education Program (Liban)