Quand Shappal Ibrahim, militant pacifique au sein de l’Union des jeunes Kurdes, a été abordé par un agent du gouvernement syrien prétendant être lui aussi en faveur de la « révolution » dans le pays, il ne s’est pas rendu compte que cela faisait partie d’un stratagème visant à l’arrêter pour ses activités en faveur des droits humains.

La situation pour les Irakiens du nord-ouest du pays, en particulier ceux issus des minorités yézidie et chrétienne, devient de plus en plus désespérée, les résidents et beaucoup de ceux qui ont déjà été déplacés fuyant actuellement leur domicile et les lieux où ils s'étaient réfugiés.

Les disparitions forcées de personnes, commises par des États, constituent une violation inadmissible des droits de l’homme. Les actes constitutifs de disparition forcée de personnes commis par des groupes armés et terroristes constituent également des violations flagrantes des droits de l’homme. Cette pratique ignoble place les gens en dehors de la protection du droit, donc leur fait courir un grand risque de subir des violences physiques et, parfois, d’être victimes d’une exécution barbare. Outre qu’elle cause une inquiétude et une angoisse indicibles aux victimes et aux êtres qui leur sont chers, cette pratique crée un climat général de peur et de terreur dans des sociétés entières.

L’édition 2014 du « Classement mondial de la liberté de la presse » révèle l’impact négatif des conflits sur la liberté de l’information et ses acteurs. Le rang d’un certain nombre de pays est également affecté par une interprétation trop large et abusive du concept de la protection de la sécurité nationale, aux dépens du droit d’informer et d’être informé. Cette dernière tendance constitue une menace croissante au niveau global, dangereuse pour la liberté de l’information jusqu’au cœur des « États de droit ».
La Finlande conserve son rang de meilleur élève, en occupant pour la quatrième année consécutive la première place du classement.

Processus de paix palestino-israélien

Le processus de paix israélo-palestinien décrit les efforts entrepris, par les parties impliquées et par la communauté internationale, pour trouver une solution durable au conflit israélo-palestinien, et plus largement au conflit israélo-arabe.


Les droits de l’Homme ont été proclamés au niveau international en 1948 par la Déclaration universelle des droits de l’Homme. En 1966, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté deux pactes concernant les droits de l’Homme : le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) et Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (PIDESC), tous deux entrés en vigueur en 1976. Ces pactes ont donc créé une distinction entre :

Rapport Goldstone

L'Assemblée générale des Nations Unies a adopté jeudi une résolution demandant à Israël et aux Palestiniens d'enquêter sur les accusations de crimes de guerre du rapport Goldstone sur l'offensive de la bande de Gaza.

La crise des crises

À Bruxelles sont réunis plus de cent intellectuels liés à divers réseaux internationaux de recherche altermondialiste, notamment la Fondation Rosa Luxembourg (Berlin), le Trans National Institute (Amsterdam), le Forum mondial des alternatives (Dakar), ainsi que plusieurs autres organismes et instituts.

Les policiers tunisiens ont renoué avec les pires méthodes du régime de Ben...

Le printemps tunisien est toujours suspendu: l’hiver a trop duré et, de surcro...

Ce deuxième Forum social européen des Grands Projets Inutiles Imposés (GPII...

Le Conseil International du Forum Social Mondial (FSM) a programmé, pour sa ré...

Stop Torture

 Ali Aarrass a été torturé pendant 12 jours par des représentants de l’État, membres de la Direction générale de la surveillance du terri

PROGRAMMES EN COURS

Forum social mondial 2013

Partenaires

FMAS
Al Shehab Foundation for Comprehensive Development (Egypt)
DSC (Egypt)
Teacher Creativity Center (Palestine)
Oxfam Novib (Pays-Bas)
Alternatives International
New Women Foundation (Egypt)
Popular Art Center (Palestine)
Alternative Initiative Network (Liban)
Ecumenical Popular Education Program (Liban)