L’endommagement de l’unique centrale électrique de la bande de Gaza le 29 juillet, manifestement suite à un tir d’obus par l’armée israélienne, a aggravé la crise humanitaire subie par 1,7 million de personnes sur ce territoire, a déclaré Human Rights Watch aujourd'hui.

‏Nous avons l’intention de produire une prépublication pour l’Assemblée des médias alternatifs (et, également, de publier les textes dans notre site Tumblr). Son objectif est de permettre aux gens de mieux saisir certaines des idées, expériences et enjeux qui se posent sur divers thèmes (et peut-être aussi des résumés de projets?) sur lesquels va porter l’Assemblée.

Nous cherchons des textes comportant de 300 à 350 mots.

Déclaration pour Gaza, pour la Palestine

 Depuis 25 jours, l' État d'Israel agresse la population palestinienne en
violation totale du droit international et du droit humanitaire
international mais avec le soutien inacceptable de la communauté
internationale, qui par son silence devient complice du crime de guerre
s'accomplissant sous les yeux de tous.

 Les déclarations de Mohamed Hassad relatives aux ONG marocaines continuent à faire des remous. Ainsi, et après la réaction prompte et virulente des dizaines d’ONG œuvrant dans le domaine de défense des droits de l’Homme, c’est au tour de la société civile internationale de hausser le ton à l’image de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT).


Les droits de l’Homme ont été proclamés au niveau international en 1948 par la Déclaration universelle des droits de l’Homme. En 1966, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté deux pactes concernant les droits de l’Homme : le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) et Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (PIDESC), tous deux entrés en vigueur en 1976. Ces pactes ont donc créé une distinction entre :

Rapport Goldstone

L'Assemblée générale des Nations Unies a adopté jeudi une résolution demandant à Israël et aux Palestiniens d'enquêter sur les accusations de crimes de guerre du rapport Goldstone sur l'offensive de la bande de Gaza.

La crise des crises

À Bruxelles sont réunis plus de cent intellectuels liés à divers réseaux internationaux de recherche altermondialiste, notamment la Fondation Rosa Luxembourg (Berlin), le Trans National Institute (Amsterdam), le Forum mondial des alternatives (Dakar), ainsi que plusieurs autres organismes et instituts.

Les policiers tunisiens ont renoué avec les pires méthodes du régime de Ben...

Le printemps tunisien est toujours suspendu: l’hiver a trop duré et, de surcro...

Ce deuxième Forum social européen des Grands Projets Inutiles Imposés (GPII...

Le Conseil International du Forum Social Mondial (FSM) a programmé, pour sa ré...

Samir Amin, économiste marxiste franco-égyptien, est depuis de longues anné...

PROGRAMMES EN COURS

Forum social mondial 2013

Partenaires

FMAS
Al Shehab Foundation for Comprehensive Development (Egypt)
DSC (Egypt)
Teacher Creativity Center (Palestine)
Oxfam Novib (Pays-Bas)
Alternatives International
New Women Foundation (Egypt)
Popular Art Center (Palestine)
Alternative Initiative Network (Liban)
Ecumenical Popular Education Program (Liban)