Les chercheurs de Human Rights Watch et d’Amnesty International se sont vus refuser l’entrée dans ce territoire.
Israël devrait permettre sans délai à Human RightsWatch, à Amnesty International ainsi qu’à d’autres organisations internationales de défense des droits humains à accéder à la bande de Gaza, afin qu’elles puissent enquêter sur les allégations de graves violations au droit international humanitaire commises par toutes les parties au conflit, ont déclaré aujourd’hui Human Rights Watch et Amnesty International.

Spécial Gaza

Que pouvons-nous faire pour la cause de la Palestine aujourd’hui ? Des « fusées » pour frapper les intérêts sionistes partout dans le monde

La mise à jour d’une analyse menée par des spécialistes des données statistiques pour le compte du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a permis de compiler une liste de 191 369 cas documentés de personnes tuées en Syrie entre mars 2011 et fin avril 2014, a annoncé vendredi la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Navi Pillay.

Les mineurs accusés d’être des membres de groupes armés dans le cadre du conflit qui perdure au Mali croupissent dans des prisons pour adultes, tandis que les violations d

Spécial Gaza

Que pouvons-nous faire pour la cause de la Palestine aujourd’hui ? Des « fusées » pour frapper les intérêts sionistes partout dans le monde

الائتلاف المغربي لـلتــعـليــم للــجميــع
Communiqué de presse : 27/02/2014
L’ONU questionne l’enseignement privé au Maroc

Dans un document (http://goo.gl/4P5Lch) présenté mardi 18 février 2014, le Comité des droits de l’enfant de l’ONU (CDE) a formellement demandé à l’Etat marocain d’expliquer les mesures qu’il a prises pour s’assurer que tous les enfants, sans discrimination, aient accès à une éducation de qualité. Le Comité a demandé en particulier que le Maroc s’explique sur les mesures prises pour garantir que la croissance de l’enseignement privé ne se fasse pas au détriment de l’école publique.

1eres ASSISES NATIONALES DU MOUVEMENT ASSOCIATIF

Les 29-30 Novembre et 1er Décembre 2013
Bouznika

PLATEFORME

Au mois d’Avril 2012, des centaines d’associations, couvrant le territoire national et les divers champs d’implication du mouvement associatif démocratique, ont souscrit à l’Appel de Rabat pour proposer les bases nécessaires à de véritables réformes qui permettent au mouvement associatif de contribuer à la démocratie institutionnelle et celle de la société et qui tiennent compte des mutations sociales et politiques au lendemain des mouvements qui ont ébranlé la région et aboutit, au Maroc, à l’adoption d’une nouvelle constitution et à la mise en place d’un nouveau gouvernement issu d’élections législatives anticipées.

Au Maroc, l’article 475 du Code pénal propose aux violeurs de se marier avec leur victime. Il représente en cela une forte discrimination envers les femmes, une discrimination combattue plus fermement depuis l’« affaire Amina » de mars 2012. Le 27 janvier dernier, le gouvernement marocain a annoncé qu’il prévoyait de changer cet article, mais les Marocaines attendent toujours.

Les soulèvements populaires qu’ont connus les pays du Maghreb et du Machrek ont...

Ce jeudi soir, au théâtre Mohamed V de Rabat, une veillée a ét...

Vingt ans après les accords d’Oslo, on ne peut que constater la dégradation...

Il était très attaché au processus des forums sociaux sans pour autant l...

A l’occasion de la fête du trône (le 30 juillet 2013), le Roi Mohammed VI a...

PROGRAMMES EN COURS

Forum social mondial 2013

Partenaires

FMAS
Al Shehab Foundation for Comprehensive Development (Egypt)
DSC (Egypt)
Teacher Creativity Center (Palestine)
Oxfam Novib (Pays-Bas)
Alternatives International
New Women Foundation (Egypt)
Popular Art Center (Palestine)
Alternative Initiative Network (Liban)
Ecumenical Popular Education Program (Liban)