Les douze Organisations non gouvernementales, soussignées, mettent en garde contre la gravité de la persistance de certaines chaines de radio et de télévision en Tunisie à se rebeller contre la loi sur la communication audiovisuelle. Elles soulignent la nécessité, pour ces médias, de cesser de se servir du prétexte de la période électorale, aussi cruciale soit-elle, pour transgresser la loi, à l'heure où les Tunisiens aspirent à établir un État de droit et des institutions et où le pays a besoin de l'engagement de chacun à respecter la loi et à affirmer sa primauté.

Le projet « Accompagnement des préparatifs des élections 2015 en vue d’une démocratie participative et responsable » est mis en œuvre par le Collectif Associatif pour l’Observation des Elections (CAOE), Racines (Association pour le développement culturel au Maroc et en Afrique) et la Fondation Heinrich Böll – Maroc.

L’Association marocaine des droits humains (AMDH), a dénoncé lundi 29 septembre « l’interdiction systématique de ses activités » ces dernières semaines, sur fond de tension croissante avec les autorités du royaume.

MAROC : une escalade liberticide.

Depuis le début du mois de juillet 2014, le pouvoir marocain avance dans une escalade liberticide dénoncée par des observateurs tant nationaux qu’internationaux.
Cette escalade vise en particulier l’Association Marocaine des Droits Humains, créée en Juin 1979 et qui a toujours, et ce de manière pacifique, revendiqué les droits humains les plus élémentaires.

Au Maroc, l’article 475 du Code pénal propose aux violeurs de se marier avec leur victime. Il représente en cela une forte discrimination envers les femmes, une discrimination combattue plus fermement depuis l’« affaire Amina » de mars 2012. Le 27 janvier dernier, le gouvernement marocain a annoncé qu’il prévoyait de changer cet article, mais les Marocaines attendent toujours.

Des milliers de personnes, mouvements sociaux, réseaux, ONGs et autres organisations de la société civile, venus du monde entier se sont réunies à Tunis du 26 au 30 mars 2013, pour participer au Forum Social Mondial. Durant une semaine ils et elles ont échangé des idées, des réflexion, des partages d’expériences, des propositions d’alternatives, afin de construire ensemble un Autre Monde, basé sur solidarité, la convergence des luttes et des résistances.

Des milliers de personnes, mouvements sociaux, réseaux, ONGs et autres organisations de la société civile, venus du monde entier seront présents à Tunis, pour participer au prochain Forum Social Mondial. Tous et toutes vont se retrouver pour une semaine de débats démocratiques d’idées, de réflexion, de partages d’expériences, de propositions d’alternatives, afin de construire ensemble un Autre Monde, basé sur solidarité, la convergence des luttes et des résistances.

Depuis plusieurs jours, l'armée israélienne a intensifié bombardements et incursions sur le territoire palestinien de la bande de Gaza, causant la mort de plusieurs civils Palestiniens, dont des enfants. Dès le premier jour de ces attaques, des Palestiniens de Cisjordanie et des mouvements sociaux du monde entier ont exprimé leur entière solidarité avec Gaza.

Les Assises Nationales des Associations démocratiques sont à la fois l’...

Le premier Forum social à se tenir au Canada s’est conclu dimanche midi sur la...

Que pouvons-nous faire pour la cause de la Palestine aujourd’...

Il y eut, début des années quatre-vingt, une créativité fé...

Fra noi donne ci sono idee diverse sulle cosiddette quote rosa. Ma il voto di ieri in Parlamento...

Stop Torture

 Ali Aarrass a été torturé pendant 12 jours par des représentants de l’État, membres de la Direction générale de la surveillance du terri

PROGRAMMES EN COURS

Forum social mondial 2013

Partenaires

FMAS
Al Shehab Foundation for Comprehensive Development (Egypt)
DSC (Egypt)
Teacher Creativity Center (Palestine)
Oxfam Novib (Pays-Bas)
Alternatives International
New Women Foundation (Egypt)
Popular Art Center (Palestine)
Alternative Initiative Network (Liban)
Ecumenical Popular Education Program (Liban)